The HotStuff (Paris 13ème)

Tout un programme...

Décidément, Nicolas Castelet n’en finit pas de nous surprendre et de nous régaler ! Je vous parlais il y a quelques semaines seulement de L’Auberge du 15 et de la toute nouvelle Auberge du Roi Gradlon, et voilà que ce Chef au talent fou ouvre une pizzeria ! Enfin non, pas tout à fait une pizzeria. Un tout nouveau concept où il est possible de déguster de merveilleuses « pizzas de cuisinier ». C’est quoi une « pizza de cuisinier » ? C’est d’abord une excellente pâte. La pâte c’est bien connu, cela ne s’improvise pas, c’est tout un art. Nicolas Castelet et Maxime Duteil ont donc eu la bonne idée de s’associer à un expert en la matière : le boulanger d’en face ! Alexis Anton est passé par Le Bristol et Le Moulin de la Vierge… de belles références ! Une pizza de cuisinier, c’est aussi une garniture composée d’excellents produits frais en provenance directe de bons petits producteurs, et bien entendu cuisinés avec amour. Pour cela on fait totalement confiance à Aurore qui, il y a peu de temps encore, nous concoctait de merveilleux plats à L’Auberge du 15. Ici tout est préparé et cuisiné à la dernière minute… comme à la maison.

Aurore en cuisine, vue de la salle.

Alors ça donne quoi ? Je vous l’ai dit : de merveilleuses pizzas ! Difficile de faire son choix parmi les six pizzas de la carte tant elles font envie. Il y a par exemple la Mythic Farmer, au lard paysan fermier, embeurrée de chou vert au romarin, avec son œuf de poule bio et ses chips de jeunes carottes… Et puis l’Euskadi Moutains, au jambon de Bayonne taillé au couteau, avec sa belle compotée de ratatouille et son fromage de brebis basque… La voici justement. Elle est superbe. La pâte est épaisse et généreuse, parfaitement cuite grâce au four italien flambant neuf. La garniture est excellente, elle a du goût, tout a du goût. Ses couleurs ne sautent pas seulement aux yeux, elles sautent aussi aux papilles.

The Euskadi Moutains.

Et puis vient la seconde pizza, celle qui vous achève et vous comble de bonheur, la pure tuerie, Mesdames et Messieurs je vous présente la HotStuff Star ! Laissez-moi vous faire saliver : une pâte là aussi parfaite, couverte d’une crème d’asperges toute légère et d’asperges vertes du Val de Loire, de morilles brunes « cuites doucement » au vin jaune, de riquette (cousine sauvage de la roquette) et de quelques copeaux de parmesan. Que vous dire de plus si ce n’est que cette pizza est un vrai plat gastronomique à part entière, totalement digne d’un restaurant étoilé !

THE HotStuff Star !

J’en oublierais presque de vous parler du lieu. Et là aussi, Nicolas Castelet s’est fait plaisir… La devise de The Hotstuff n’est-elle d’ailleurs pas : « Juste pour le plaisir » ?! Choisissez de vous installer au rez-de-chaussée pour admirer Aurore à l’œuvre en attendant votre pizza, ou descendez au salon. Là, canapés en cuir, grand écran plat au mur, console de jeux sont à votre disposition ! Il est même possible de privatiser cette pièce pour suivre un match entre amis par exemple. Et si l’envie vous prend d’en griller une ou de savourer un bon cigare, faites comme chez vous, c’est prévu pour !

On est pas bien là ?

Et le dessert dans tout ça ? Le plaisir on vous dit ! Un certain Christophe Michalak signe les douceurs. Une chose est sûre, ce pâtissier a du talent, on devrait vite entendre parler de lui… ;-)

Les desserts de Christophe Michalak.

Comme celle des pizzas, la carte « Kosmic » change régulièrement. Aujourd’hui j’ai choisi une mousse aux fruits exotiques sur lit de crumble (qui a malheureusement un peu perdu de sa croustillance) et de crème à la pistache : inutile de vous dire que ça déchire… comme tout le reste ici ! Est-ce cher ? Les prix débutent à 14 € avec la Mythic Farmer (seule la HotStuff Star fait sa star et s’affiche à 35€). Alors, qu’attendez-vous pour aller dévorer les meilleures pizzas de Paname ?

Vraiment Kosmic ce dessert.

The HotStuff

47, boulevard de Port-Royal

75013 Paris

Tél : 01 43 31 30 13

www.thehotstuff.fr

Fermé le dimanche et le lundi.

Pizzas de 14 à 35 €. Desserts : 9 €.

4 réponses pour “The HotStuff (Paris 13ème)”

  1. pascale
    16 mars 2014 à 14 h 22 min #

    J’ai testé, j’ai aimé j’y retournerai c’est parfait ,!

  2. Thierry
    22 juillet 2014 à 13 h 39 min #

    Il faut avouer que les pizzas sont excellentes, mais quelle ne fut pas ma surprise de voir Aurore ouvrir un emballage sous-vide made in Florette ou Bonduelle que l’on trouve en supermarché pour répandre la roquette sur le dit plat. Je trouve ça vraiment limite limite quand on se revendique « produits frais ». La question est, maintenant : « peut-on craindre un laisser-aller qualitatif ? »…

  3. Santi
    23 août 2014 à 12 h 29 min #

    Ce n’est pas bon! J’ai pris une pizza Euskadi Mountains la soit disante « excellente »
    La pate n’est pas parfaitement cuite au contraire,c’est plutot honteux…petre etre que c’est une volonté d’économie d’énergie.
    Passe votre chemin, a évite comme endroit

    • Baptiste
      23 août 2014 à 21 h 56 min #

      Merci pour votre commentaire. Je respecte totalement votre ressenti, mais je ne peux pas vous laisser écrire sur ce blog que les pizzas de The HotStuff sont volontairement peu cuites par souci d’économie d’énergie (pardon, mais quelle idée !). Je ne sais pas quel incident s’est produit le jour de votre visite, mais je peux vous assurer que cette Maison est très soucieuse de la qualité de ses pizzas, et bien sûr, de leur cuisson. Il suffit, pour en prendre conscience, de jeter un oeil sur le four : c’est un modèle spécial et très haut de gamme qui fait la fierté de l’équipe (et à chacune de mes visites, ce four a toujours parfaitement fonctionné…). Bien à vous, Baptiste

Un avis ou un commentaire ? C'est ici !