La Cantine du Troquet Dupleix (Paris 15ème)

La Cantine du Troquet Dupleix.

Après La Cantine du Troquet (Paris 14ème), voici La Cantine du Troquet Dupleix ! C’est la nouvelle adresse gourmande ouverte par Christian Etchebest (qui n’a, rappelons-le, aucun lien de parenté avec Philippe Etchebest). Cette nouvelle brasserie à l’accent basque se situe, comme son nom l’indique, à proximité de la station Dupleix, juste en face du métro aérien.

J’avais entendu dire que le service était ici assuré en continu, de 7h à 22h. Je pensais donc pouvoir dîner tôt en arrivant peu avant 19h. Ambiance : le restaurant est presque vide, certains membres de l’équipe installés en terrasse (devant l’entrée) fument leur cigarette. « La cuisine n’ouvre pas avant 19h » m’annonce t-on, avant finalement de me proposer de patienter à une table. Les employés chahutent entre eux devant les clients, à haute voix, d’un bout à l’autre de la salle. On peut prendre cela avec le sourire, se dire que le personnel contribue à rendre l’ambiance conviviale, comme au Pays Basque ! Le patron (je ne parle pas de Christian Etchebest, absent ce soir-là, mais du responsable) répond au téléphone à très haute voix et tout le monde en profite… Un patron physiquement très présent en salle mais pas très avenant : pas un bonjour, ni un sourire. Malgré le peu d’autres clients présents lors de ce dîner, je fus transparent à ses yeux…

Le lieu a été rénové il y a un peu plus d’un an seulement, et ça se voit. Trop peut-être. L’ensemble manque un peu de charme, malgré quelques touches personnelles apportées ci ou là, comme un maillot de rugby dédicacé et encadré près du beau comptoir en étain.

Le cadre.

Une fois passées ces considérations extra-culinaires, je me concentre sur la carte. Oreilles de cochon grillées, couteaux à la plancha, parmentier de boudin, cabillaud à la biscayenne, brioche perdue, tarte bourdaloue… Tout cela s’annonce bien sympathique !

Une entrée pique ma curiosité : « le caillé de chèvre du Père Fabre ». La laiterie Fabre produit d’excellents produits dans le Tarn, je suis curieux de voir comment ce fromage va être présenté ici. Il est servi mélangé avec de la ciboulette et de l’oignon rouge, finement ciselés. Le tout est recouvert d’une sauce au pesto et accompagné d’une fine tranche de pain grillée. Le fromage est bon, mais trop froid, tout juste sorti du réfrigérateur. On pourrait se passer des oignons et de la ciboulette, pour mieux goûter le fromage, mais il faut avouer qu’ainsi préparé il se laisse bien manger ! Le pain, quant à lui, a été grillé à l’avance et a eu le temps de refroidir, de se dessécher et de durcir… Je lui préfère le bon pain fraîchement tranché qu’on vient de m’apporter.

Caillé de chèvre du Père Fabre.

Le merlu dissimulé sous une tranche de jambon de pays, est servi sur un lit de lentilles. De bons produits, mais un poisson trop cuit. Ce plat est un peu à l’image du cadre qui m’entoure : il manque de caractère et d’un peu de couleur dans ses parfums.

Merlu et jambon de pays.

Côté dessert, j’opte pour un des « classiques de La Cantine du Troquet » : le gâteau basque. Jolie présentation mais grosse déception à la dégustation : le gâteau a trop été réchauffé. Il n’est pas tiède, mais brûlant. Détail qui ne m’aurait pas posé de réel problème si ce dessert n’avait pas été à ce point sucré… Vraiment trop sucré.

Gâteau basque.

La Cantine du Troquet Dupleix propose incontestablement de sympathiques produits et de belles idées, avec à l’origine, je n’en doute pas, une volonté de faire bien et de faire bon. Malheureusement, ce soir tout n’allait pas dans ce sens.

La Cantine du Troquet Dupleix

 

 

53, boulevard de Grenelle

75015 Paris

Tél : 01 45 75 98 00

Ouvert tous les jours de 7h à 23h30.

Carte : 35 €

3 réponses pour “La Cantine du Troquet Dupleix (Paris 15ème)”

  1. lavaud
    12 juin 2013 à 15 h 27 min #

    peut on casser la croute , le matin vers 10 h 30 merci , comme dans certains etablissements . merci

    • Baptiste
      12 juin 2013 à 15 h 35 min #

      À 10h30, il est possible de prendre un petit-déjeuner (viennoiseries etc…). Il peut également vous être servi une omelette ou des œufs. Mais c’est tout à cette heure-là…

  2. moi
    26 juin 2014 à 0 h 24 min #

    cuisine délicieuse et authentique avec une salade asperge chevre frais et parmesan avec un jambon blanc delicieuse
    cependant le service est zero pointé limite desagreable, quand on n’a pas envie de recevoir agreablement les clients on change de metier, c quand meme incroyable detre obligé de supporter la « tronche  » du responsable (ce nest pas le patron) et de la serveuse qui ne disent même pas bonjour et prennent le commande 2 minutes 30 apres avoir donné la carte, et rattraper son assiette pas terminée car ils ont envie de finir leur service …. dans un quartier familial et touristique c super limite mais tellement parisien!!!

Un avis ou un commentaire ? C'est ici !