I Golosi (Paris 9ème)

Le passage Verdeau.

« I golosi », cela signifie « les gourmands » en italien. Je connais ce restaurant depuis bien longtemps. C’est mon frère (un vrai gourmet) qui me l’avait fait découvrir. Il se situe à la jonction des passages Verdeau et Jouffroy, des lieux où il fait bon flâner. On vient ici pour le goût des produits frais et de saison, mis à l’honneur dans d’originales et typiques recettes italiennes.

Le cadre, côté bar.

Même si le cadre n’est pas très « moderne », on se sent bien dans ce lieu qui respire l’authenticité. Rien n’est ici surfait : ni le décor, ni les sourires. On vous reçoit simplement, sans vous accueillir les bras ouverts, mais toujours avec gentillesse. Comme si on vous réservait une bonne surprise. Car ces « Golosi » sont comme ça : ils cachent bien leur jeu. Ils ne vous promettent rien, mais savent ensuite vous montrer que vous avez eu raison de leur faire confiance. Installez-vous, on fera en sorte que vous vous régaliez avec des produits que vous connaissez sans doute déjà, mais cuisinés avec cette touche d’originalité et d’inspiration qui font la réputation de la maison. Sachez que « I Golosi » est aussi une épicerie fine, où vous trouverez de bien beaux produits (pâtes et huiles d’olive d’exception, vins italiens…).

Le cadre, côté épicerie.

Certes, la déco très « 70’s » n’est pas le point fort de ce restaurant, les quelques plantes et fleurs ci et là sont un peu malades, mais les tables sont nappées et les serviettes sont en tissu. Et si vous commandez du vin, vous le dégusterez dans un verre comme je les aime (grand avec un buvant fin). À ce propos, la carte des vins change toutes les semaines, et vous permet ainsi de découvrir de sympathiques vins italiens, proposés au verre (8 ou 12 cl) ou en bouteille.

Un vin de la région de Naples, sans prétention mais agréable.

On ne manque pas d'humour chez I Golosi...

Les vins ne sont pas les seuls à « tourner » : chaque semaine, une nouvelle carte et de nouveaux plats vous sont proposés. Dans ce billet, vous pourrez lire le récit de mes deux derniers repas chez I Golosi : par curiosité, et aussi par gourmandise, j’y suis allé deux fois en deux semaines… Et oui, les golosi, ce sont aussi les clients de ce restaurant, et je crois bien que j’en fais partie !

Le pain et les gros gressins.

Antipasti.  Une tranche de mortadelle poêlée et ses petits choux de Bruxelles sautés. De la vraie mortadelle, j’insiste ! C’est la première fois que j’en goûte ainsi préparée… Original, simple et bon !

Mortadelle poêlée et petits Bruxelles sautés.

Et puis une délicieuse salade d’endives, de pomme Rubinette (excellente variété), de copeaux d’Asiago vieux (fromage) et de châtaignes. Le tout superbement souligné d’un trait de vinaigrette à base de miel d’Asiago… La châtaigne remplace ici la noix dont on a l’habitude, et se marie vraiment bien à tous ces beaux ingrédients.

Endives, pomme Rubinette, châtaignes et copeaux d'Asiago vieux à la vinaigrette de miel d'Asiago.

Suivent les Primi Piatti. Je commence avec un risotto « Carnaroli » (le top du riz pour le risotto) à la poire Conférence et au fromage Montasio du Frioul. Comme vous pouvez l’imaginer, c’est délicieux. La cuisson du riz est parfaite, ce dernier est crémeux et résistant (sous la dent) à la fois. La poire apporte une note douce et sucrée en totale harmonie avec le fromage et le riz.

Risotto à la poire et au fromage Montasio.

Après le risotto, je me devais de goûter La Pasta ! Et je ne suis pas déçu. Les linguine sont de la maison Pastificio dei Campi, qui produit des pâtes artisanales de haute qualité. Elles sont ici parfumées à l’encre, et servies avec de belles Saint-Jacques poêlées, parfaitement cuites, et savoureuses jusqu’au corail… Quelques zestes de citron râpé apportent un peu de fraîcheur à l’ensemble, c’est vraiment très bon.

Linguine à l’encre, sautées aux Saint-Jacques et zestes de citron de Sicile.

Secondi Piatti. J’opte pour le pavé de bar de ligne, parfumé au jus d’anchois et présenté sous des « écailles » de céleri rave. Pour l’accompagner, quelques salsifis noirs vraiment bien cuisinés. Encore une fois, c’est excellent.

Pavé de bar de ligne en écailles de céleri rave parfumé au jus d’anchois, salsifis noirs.

Bien sûr, impossible de faire l’impasse sur les Dolci. L’incontournable tiramisu’ est comme on s’en doutait : parfait.

Tiramisu.

La panna cotta quant à elle ne triche pas. Ce n’est pas cette espèce d’immonde chose industrielle qu’on peut trouver dans certains restaurants. Ici elle est faite « maison », sa texture est dense et crémeuse à la fois, elle a vraiment bon goût. Et ce caramel… ah !

Panna cotta.

Et il caffé dans tout ça ? De chez Illy, pas du grand café, mais tout à fait correct, plutôt bon même ! Alors si vous aimez la cuisine italienne (et qui ne l’aime pas ?) et que vous passez dans le quartier, vous savez ce qu’il vous reste à faire… Car en plus de proposer une cuisine savoureuse, authentique, originale, avec une carte renouvelée régulièrement et de jolis vins, I Golosi ne vous fera pas casser votre tirelire. De quoi devenir vraiment goloso.

Le café Illy.

I Golosi

 

6, rue de la Grange Batelière

75009 Paris

Tél : 01 48 24 18 63

Site : www.igolosi.com

Fermé le samedi soir et le dimanche.

Carte : 35 €

Une réponse pour “I Golosi (Paris 9ème)”

  1. marc tonazzo
    8 février 2013 à 0 h 44 min #

    merci La passion du Goût pour cet article plein de PASSION!
    juste un mot sur le café: le café chez I Golosi est désormais Caffé Mekico (Passalacqua). Nous venons de séléctionner cette extraordinaire torrefaction napolitaine pour remplacer Illy (dont nous ne servons que le sucre qui était en stock); donc nous sommes très fiers qu’on remarque la très haute qualité de ce café! merci encore!

Un avis ou un commentaire ? C'est ici !