Le beurre Bordier

Tous les fins gourmets le connaissent ou en ont déjà entendu parler. Il est présent sur nombre de grandes tables et sublime les repas des chanceux qui peuvent s’en procurer facilement. Sa texture ne ressemble à aucune autre, ses parfums sont merveilleusement délicats, et quand on commence à le déguster, on ne peut plus s’arrêter : le beurre Bordier, ou plutôt les beurres Bordier – car il en existe toute une série – méritaient bien une page sur La Passion du Goût ! (j’en parle tellement souvent, ici ou par exemple…).

Je me souviens de la première fois que j’ai goûté à ces beurres : c’était il y a quelques années, lors d’un déjeuner au Cinq (restaurant du George V à Paris). Les précieux, façonnés en forme de spirale, trônaient fièrement au centre de la table sous une cloche de verre. Nous avions alors au choix : beurre « demi-sel » ou « aux algues » (surprenant la première fois !). Il faut savoir que les restaurateurs ont la possibilité de commander chez Bordier leur beurre « sur-mesure », en fonction de ce qu’ils veulent en faire (en cuisine ou pour le service) : forme, teneur en sel et en eau, tout est faisable à la demande.

Ce jour-là au Cinq ce fût une révélation ! Avant même de les goûter, on sait que ces beurres sont exceptionnels. Leur allure tout d’abord : ils n’en manquent pas… Rien qu’à l’œil, on sait que ces produits aux contours irréguliers mais délicats ont été fabriqués artisanalement avec le plus grand soin. Leur texture si particulière ensuite, qui les rend si facile à tartiner alors qu’ils sont encore froids. Mais c’est en bouche qu’on prend conscience du caractère exceptionnel de ces beurres, de leur richesse aromatique et surtout de leur fabuleuse texture : de la véritable soie ! Si les ces beurres sont si différents, c’est que Jean-Yves Bordier a bien compris que produire ce qu’il y a de meilleur demande du temps. Ainsi, pour fabriquer du beurre chez Bordier, cela prend trois jours, alors que six heures suffisent pour fabriquer un beurre de manière industrielle. On ne s’arrête pas ici à l’étape de « barattage », offrant déjà un beurre d’excellente qualité : c’est l’étape supplémentaire de « malaxage » qui permet aux qualités organoleptiques de ces fabuleux produits d’atteindre des sommets. Chaque forme de beurre sera ensuite façonnée à la main en « tapant le beurre » à l’aide de palettes en buis : une étape qui demande beaucoup de dextérité.

Le beurre Bordier aux algues, au restaurant Le Cinq.

Le beurre doux est à conseiller pour une première fois. C’est à mon avis celui qui est le plus représentatif de la qualité de ces beurres. Du bon pain grillé et du beurre doux Bordier : le silence se fait. Si vous aimez le beurre salé, je vous conseillerais plutôt d’opter pour le « demi-sel », car si un peu de sel peut mettre en exergue certains arômes, trop de sel peut les masquer. Sachez qu’en plus du « beurre aux algues » (délicieusement iodé) et des traditionnels « demi-sel » et « salé » (plus de 3% de sel), il existe les beurres « au sel fumé » (mélange à base de poivre, oignon et curry), « au yuzu » (agrume originaire d’Asie), « au piment d’Espelette », « à l’huile d’olive citronnée » et « à la vanille de Madagascar » ! Autant de façons de succomber à la gourmandise, et de donner une touche de magie à toutes vos recettes selon votre inspiration…

Où trouver le beurre Bordier ? Partout en France, dans les meilleures crèmeries. Vous pouvez aussi contacter la maison Bordier ici pour connaître l’adresse du revendeur le plus proche de chez vous.

À quel prix ? À partir de 3,85 € la tablette de 125 g.

Site internet de la maison Bordier : www.lebeurrebordier.com

5 réponses pour “Le beurre Bordier”

  1. levinpourpre
    28 novembre 2012 à 23 h 02 min #

    Du pain, du beurre. Le bonheur !
    Voilà qui donne envie.
    Le film est génial ! :)

    • Baptiste
      29 novembre 2012 à 11 h 36 min #

      Oui le lip dub est super, l’équipe a l’air vraiment sympa, et Mr Bordier ne se prend pas du tout au sérieux. Des artisans comme ça, c’est beau !

  2. philippe
    17 juillet 2013 à 9 h 06 min #

    le film est GENIAL!!
    bel esprit d’equipe et d’entreprise….
    Je vais decouvrir ce fameux beurre tres vite…

  3. FLO
    11 novembre 2013 à 8 h 49 min #

    j’ai vu votre reportage à la TV, quelle belle entreprise.
    j’ai aussi revu le clip génialement déjanté, bravo à toute l’équipe et surtout au patron.
    J’espère surtout c’est pouvoir goûter ces beurres qui me donnent déjà l’eau à la bouche.
    Enfant ma grand mère vivant dans la vallée de Munster faisait bon beurre à la baratte, et comme c’était bon
    bravo à tous et bon vent

  4. SEDONA
    6 décembre 2014 à 18 h 43 min #

    Le clip est top. Commme ses beurres!
    C’est tellement bon que c’est honteux.

Un avis ou un commentaire ? C'est ici !