« FraiZe » : le chocolat à la fraise par Stéphane Bonnat

On ne présente plus les merveilles chocolatées produites par la maison Bonnat à Voiron (Isère) de père en fils depuis 1884. Les tablettes Grands Crus par exemple, véritablement sensationnelles, font figure de référence pour les amateurs de chocolat du monde entier. Une Maison extraordinaire, riche de son histoire, de son héritage, de son savoir-faire et de la passion qui anime ses employés. Aujourd’hui, Stéphane Bonnat est à la tête de l’entreprise familiale et perpétue avec brio l’art de transformer la fève du cacaoyer en pur bonheur chocolaté. Un artisan hors du commun, toujours en quête du meilleur, que ce soit dans sa chocolaterie de Voiron ou au fin fond de la jungle péruvienne. Je vous en reparlerai…

Car Stéphane Bonnat est un chocolatier globe-trotter, ce qui lui a permis au fil des ans de tisser de nombreux liens d’amitié un peu partout dans le monde, dans les pays producteurs de cacao tels que le Venezuela, le Pérou ou le Mexique, mais également au Japon, où le chocolat est un produit particulièrement apprécié.

2011 : l’année de la catastrophe de Fukushima. Stéphane Bonnat se rend au Japon, il ne reconnaît plus le paysage, le malheur de ses amis le bouleverse. C’est en revenant de ce pays dévasté que l’idée lui vient d’associer son chocolat à un autre produit adoré des japonais : la fraise, un fruit tellement apprécié là-bas qu’on le cultive hors-sol en hiver afin de pouvoir l’offrir durant la période de Noël !

La fraiZe dans tous ses états...

Stéphane Bonnat souhaite créer un vrai produit, un produit digne du savoir-faire et de la réputation de la maison Bonnat, un produit qui saura combler les amateurs les plus exigeants. Pas question d’aromatiser son chocolat ! Il fait alors appel à un ami scientifique, inventeur d’une machine révolutionnaire et unique au monde, capable de déshydrater le fruit tout en conservant l’intégralité de ses qualités gustatives. Cette machine est utilisée sur de belles fraises que Stéphane incorpore une fois déshydratées et « émiettées » dans des tablettes de chocolat noir, au lait ou blanc.

La fraise donne vraiment bonne mine au chocolat blanc...

Le résultat est surprenant et génial. Le parfum de la fraise est totalement naturel et se marie à merveille avec le chocolat noir. On peut laisser le chocolat fondre en bouche, ou le croquer et s’étonner de la texture très particulière et délicieuse qu’apportent les petits morceaux de fraise déshydratée. Le chocolat blanc est terriblement gourmand avec ses notes beurrées qui, associées à la fraise, me font penser à celles de la crème chantilly. Le chocolat au lait, lui aussi, vous surprendra… Avec ces « Fraize », Stéphane Bonnat a réussi le pari de créer un vrai produit de qualité, à la fois fin, gourmand et vraiment surprenant. À découvrir de toute urgence…

« Fraize » noir, au lait ou blanc : il y en a pour tous les goûts !

Où en trouver ? Pour le moment il est malheureusement difficile de s’en procurer ailleurs qu’à la chocolaterie Bonnat : 8, cours Senozan 38500 Voiron www.bonnat-chocolatier.com - Mais il est possible de passer commande au 04 76 05 28 09.

À quel prix ? 6 €  la tablette de 100 g.

7 réponses pour “« FraiZe » : le chocolat à la fraise par Stéphane Bonnat”

  1. Sophie
    5 juillet 2013 à 8 h 54 min #

    Ouahhhhh ça a l’air top en effet. Même pas besoin de tout lire pour être convaincue de cette merveille !!! Ça vient de sortir ? Je rage qu’il faille aller a voiron pour se les procurer !!!
    Pas grave après tout je suis près de Grenoble dans 10 jours, je passerai et vais vider leur stock !!!! ;)
    Merci pour cette découverte.

    • Baptiste
      5 juillet 2013 à 9 h 27 min #

      Oui Sophie c’est un nouveau produit. Attention : comme les autres produits Bonnat, il est assez addictif… Tu m’en diras des nouvelles ;-)

  2. sophie
    5 juillet 2013 à 9 h 44 min #

    rhaaa hâte de le goûter !!! Comment en as tu eu connaissance petit chanceux ;) ?

    • Baptiste
      5 juillet 2013 à 9 h 55 min #

      On m’en a parlé… J’ai mes sources ;-) Au fait Sophie, il va falloir qu’on aille parler au responsable du rayon chocolats de la Grande Épicerie, car je trouve que Bonnat n’est pas encore assez bien représenté :-) Et puis ces « Fraize » feraient fureur auprès des touristes japonais et des clients en quête de bons produits…

  3. sophie
    5 juillet 2013 à 11 h 11 min #

    Ouhlala, s’attaquer à une institution comme la Grande Epicerie, affiliée au mastodonte du luxe, ce n’est pas une mice affaire….. J’ai tenté, plusieurs fois. Ils sont en plain chantier en ce moment, ça se bouscule. Mais toujours au top. J’espère te rencontrer un jour en tout cas.

    • Baptiste
      5 juillet 2013 à 12 h 11 min #

      Une rencontre avec Sophie Gourmetise ? Avec grand plaisir ! ;-)

  4. Diemert
    26 juillet 2013 à 13 h 56 min #

    Bonjour à tous
    Je tiens une petite boutique dans le 77 , Épices & chocolats. À côté du val d Europe, pas loin de Disney. Et je vends les tablettes Bonnat et aussi celle à la fraise. Alors venez me voir. https://www.facebook.com/pages/Epices-Chocolat/100423833354513?ref=hl

Un avis ou un commentaire ? C'est ici !