Le mois Bernard Loiseau : pour conclure…

  Le mois Bernard Loiseau Epilogue

Et voilà, le temps est venu de conclure cette série spéciale consacrée à la maison Bernard Loiseau… Je suis vraiment heureux de constater que vous avez été très nombreux à vous y intéresser : cela prouve bien, si c’était encore nécessaire, que Bernard Loiseau est toujours vivant dans le cœur des amoureux du goût et que sa maison continue de produire du rêve !

Plus jeune, je rêvais de rencontrer Le Chef Loiseau et de manger à sa table… Alors jamais je n’aurais imaginé vivre tout ce que j’ai vécu ces dernières semaines ! Les beaux moments passés aux côtés de la famille Loiseau et des passionnés qui perpétuent l’héritage du Maître m’ont réellement donné la sensation qu’il était toujours parmi nous… Le goût, rien que le goût : telle était sa quête perpétuelle. Aujourd’hui, le goût est plus que jamais le credo de cette maison, et il faudrait être bien insensible pour ne pas s’en rendre compte… Mais au delà-même du goût, comme nous le disait si justement Éric Rousseau, Bernard Loiseau a su amener une véritable passion du goût. Plus encore : il a su la transmettre… Il suffit de voir ce qu’est devenue sa maison pour s’en persuader. Gardons à l’esprit que rien de tout cela n’aurait été possible sans la persévérance et la volonté de Dominique Loiseau, qui mérite vraiment qu’on lui rende hommage pour ce qu’elle a fait ces dix dernières années et ce qu’elle continue de faire jour après jour… Non seulement pour sa maison, mais aussi pour notre magnifique patrimoine  gastronomique.

Je tiens à remercier chaleureusement toutes les personnes qui m’ont si gentiment accueilli dans les établissements du Groupe, que ce soit à Paris, à Beaune, à Dijon ou à Saulieu. Un merci tout particulier à Stéphanie Gaitey pour sa disponibilité et son aide précieuse, à Éric Rousseau pour son hommage émouvant, aux chefs Patrick Bertron et Benoît Charvet pour leur générosité et leur passion si communicative… à Bérangère Loiseau, pour son soutien et sa complicité, et bien entendu, à Dominique Loiseau qui m’a ouvert les portes et les coulisses de sa belle maison.

En guise de conclusion, j’aurais simplement envie de dire : un immense bravo à cette grande famille, et que vive l’esprit Loiseau !

6 réponses pour “Le mois Bernard Loiseau : pour conclure…”

  1. Amandine
    5 janvier 2014 à 10 h 44 min #

    Cette sėrie nous aura tenus en haleine ! Bravo et merci Baptiste pour ce laborieux travail.

  2. Levinpourpre
    5 janvier 2014 à 18 h 35 min #

    Merci Baptiste pour ce superbe travail tout au long de cette épopée que j’ai trouvée intéressante et passionnante à suivre.

    Bravo à l’esprit et à la maison Loiseau et Bravo aussi à toi !

  3. Baptiste
    6 janvier 2014 à 10 h 53 min #

    Merci à vous de m’avoir suivi ! Ce fut un plaisir de partager ces fabuleux moments avec vous :-)

  4. Jean-Michel C
    9 janvier 2014 à 14 h 00 min #

    Magnifiques articles sur une grande oeuvre. Bravo Baptiste d’avoir osé et réussi sans tomber dans la lourdeur ni la compassion.
    C’est frais, vivant et sincère…

    JM

    • Baptiste
      9 janvier 2014 à 14 h 19 min #

      Merci infiniment Jean-Michel pour ces mots qui me vont droit au cœur…

  5. Jean-Michel C
    9 janvier 2014 à 18 h 06 min #

    J’oubliais : frais, vivant et sincère…comme le sourire de Bernard Loiseau

Un avis ou un commentaire ? C'est ici !